Guide essentiel des pavés carrossables: tout ce qu’il faut connaître

Les cas où on souhaite rehausser l’esthétisme d’un espace extérieur, l’utilisation de pavés carrossables devient pertinente. Ces matériaux, au-delà de leur attrait visuel, sont capables de supporter la charge de vos véhicules. Vous verrez qu’il existe une panoplie de modèles parmi lesquels vous pouvez choisir, mais il n’est pas toujours facile de savoir lesquels sont plus adaptés à vos besoins spécifiques. Cet article vous aidera à naviguer à travers les différentes options disponibles et vous expliquera comment utiliser ces pavés pour la réalisation de votre projet.

Le casse-tête du choix de pavés carrossables

Quand il s’agit de choisir des pavés carrossables, il est important d’opter pour des matériaux robustes et durables qui résisteront à la pression exercée par les véhicules mais aussi aux aléas climatiques. Si votre intention est de paver un chemin d’accès à votre maison, vous pourriez sélectionner des pavés de 6 cm conçus pour convenir aux voitures personnelles. Pour des charges plus poids, le recours à des pavés plus épais devient nécessaire. Vous remarquerez que les pavés carrossables disponibles sur le marché présentent différentes caractéristiques, notamment en ce qui concerne leur design, leur épaisseur et les matériaux utilisés pour leur fabrication.

Focus sur les pavés en béton

Principalement fabriqués à base de ciment, de sable et de gravier, ces pavés sont moulables et donc disponibles en plusieurs formes : étoiles, rectangles, hexagones et bien d’autres. L’intérêt principal pour vous réside dans l’abondance des designs offerts. Certains d’entre eux, comme les carrés perforés, appelés pavés drainants, ont été spécifiquement conçus pour faciliter l’écoulement de l’eau, tandis que les pavés autobloquants (en forme de I, S ou Z), en s’imbriquant les uns dans les autres, assurent une résistance mécanique exceptionnelle.

Lire:   Tout ce qu'il faut savoir sur le polystyrène extrudé

Point sur les pavés en pierre naturelle

Fabriqués à partir de grès ou de granit, ces pavés sont connus pour leur solidité mécaniqueexceptionnelle. Ce sont ces derniers qu’on choisit souvent pour un usage carrossable en raison de leur endurance aux frottements, rayures, usures et même au froid intense. Ils sont tout à fait capables de tenir face aux conditions climatiques les plus rudes. Pas étonnant donc que les amateurs de pavés décoratifs les adoptent, puisqu’à tous ces avantages s’ajoute celui de proposer une variété confondante de couleurs et de formes.

Zoom sur les pavés en pierre reconstituée

Conçus à partir d’un mélange d’agrégats et de résine, ces pavés imitent à la perfection le rendu des pavés en pierre naturelle. Ils peuvent également présenter un theuce granularite qui rappelle le marbre et même le bois, ce qui constitue l’un de leurs principales forces. Côté coût, ils sont plus abordables que leurs équivalents en pierre naturelle. Leur adhérence et leur robustesse les rendent adaptés pour un usage courant, malgré leur plus faible résistance aux intempéries. Ils trouvent leur utilité autant pour recouvrir une terrasse que pour aménager les chemins de jardin.

La manière de poser les pavés carrossables

Avant de mettre en oeuvre un revêtement d’extérieur en pavés carrossables, il est nécessaire de déterminer la méthode de pose appropriée.

Procédure pour la pose de pavés sur lit de sable

Pratiquer une pose sur lit de sable est relativement simple et ne nécessite pas de lourdes opérations. Elle est compatible avec tous types de pavés, autobloquants ou non. Elle demande de créer une surface équitablement recouverte de sable avant d’y déposer les pavés. Pour ce faire, il faut réaliser le processus suivant :

Lire:   Pergola sans fixation au sol : Lisez ce rapport avant de choisir

– Effectuer un terrassement du sol pour le stabiliser et envisager l’utilisation d’une sous-couche si besoin est.
– Mise en place d’un revêtement géotextile pour lutter contre la prolifération de mauvaises herbes.
– Répartir une wanquette de sable de 5 cm d’épaisseur sur la zone concernée.
– Installer minutieusement les pavés un à un de manière à les faire adhérer les uns aux autres.
– Remplir les interstices laissés entre les pavés avec du sable.

Cette méthodologie peut également convenir pour des cours et des allées réservées aux piétons.

Procédure pour la pose sur chape de mortier

Recommandé pour des allées devant soutenir des charges importantes comme de gros véhicules ou encore pour un espace à forte fréquentation, comme une cour. La pose sur chape de mortier requiert la d’appliquer :

– Un dallage en béton dans la zone à paver.
– L’application d’une couche de chape de 10 à 12 cm d’épaisseur.
– La préparation de du mortier qui servira à coller les pavés sur le sol préalablement aménagé.
– Le séchage avant toute utilisation.

Il est également possible de troquer le mortier contre du sable mais dans ce cas, il est crucial de bien faire adhérer les pavés entre eux. Certains optent pour la résine époxy, une alternative tout aussi efficace mais à un coût considérablement plus élevé.

Laisser un commentaire