Investissement immobilier : choisir entre neuf et ancien, que faut-il acheter?

Le secteur immobilier est constamment en croissance. Investir dans ce domaine peut être très bénéfique si l’on sait y déceler les meilleures opportunités. Toutefois, une problématique peut se pose : est-il plus judicieux d’investir dans du neuf ou dans de l’ancien ? Les recommandations ci-dessous vous aideront à réaliser un placement immobilier à la hauteur de vos ambitions.

Pourquoi penser à investir dans le neuf ?

Pour tout investisseur, la règle d’or est d’alléger le coût d’acquisition autant que possible tout en élevant prendre les bénéfices au maximum. En matière d’immobilier, l’impôt est un poste de dépense considérable. En passant par l’immobilier neuf, vous bénéficierez d’une importante réduction d’impôt, notamment pour les biens destinés à la location. La loi Pinel comporte, à ce titre, de nombreux avantages. Elle prévoit une réduction qui peut atteindre 21 % du montant de l’investissement, qui est séquencée ainsi :

  • 12 % de réduction d’impôt pour un engagement locatif de 6 ans,
  • 18 % de réduction d’impôt pour un engagement locatif de 9 ans,
  • 21 % de réduction d’impôt pour un engagement locatif de 12 ans.

Investir dans du neuf, c’est aussi bénéficier de la garantie constructeur et des performances énergétiques optimalisées. Dans la mesure où le bien est flambant neuf, il est conforme aux dernières normes en vigueur (RT2012). Vous avez également la possibilité d’avoir un bien qui correspond vraiment à vos besoins. Par exemple, vous pouvez exiger un plan spécifique, une conception contemporaine ou un emplacement spécifique.

De plus les droits de mutation à titre onéreux sont plutôt accessibles pour un investissement dans le neuf. Ils oscillent entre 2 et 3 % du montant total, alors que ce pourcentage grimpe au-delà de 8 % pour un bien ancien. Il est aussi indispensable de noter que ce type d’investissement comporte des garanties significatives. Il s’agit des garanties biennale et décennale. Ces dispositions vous prémunissent contre le coût de possibles réparations pendant deux ans et pendant dix ans respectivement.

Lire:   Financement d'un achat immobilier sans apport : Comment faire ?

Pourquoi envisager un investissement dans l’ancien ?

Si plutôt que du neuf, vous envisagez d’opter pour de l’ancien, cette option procure également certains avantages notables. Le premier de ceux-ci est monétaire. Effectivement, un bien ancien est logiquement moins onéreux que du neuf. Il est donc parfaitement adapté pour ceux qui ont un budget serré. Ces derniers pourront aisément acquérir un bien en plein centre-ville, chose qui est rarement possible dans le neuf, qui s’érige souvent en périphérie ou dans les quartiers récents. D’un autre côté, opter pour de l’ancien offre l’opportunité d’apprécier une architecture spécifique avant d’envisager un projet similaire dans le neuf.

Comment faire le meilleur choix entre le neuf et l’ancien ?

Visiter physiquement le bien est une étape à ne pas occulter avant toute mise de fonds dans l’immobilier. Que votre choix se porte sur du neuf ou de l’ancien, inspecter le bien vous permettra de vous assurez qu’il respecte vos critères. Si vous penchez pour du neuf, l’emplacement doit véritablement être la variable qui définit votre choix. Les réalisations préalables du promoteur peuvent également donner une idée de la qualité du résultat à espérer.

Par contre, lorsque votre décision est arrêtée sur l’ancien, il convient de prévoir des ressources pour d’éventuels travaux de rénovation. Il vous sera donc bénéfique d’estimer ces coûts lors de la visite du bien. Assurez-vous par conséquent que la qualité du bâtiment justifie votre investissement.

Faites appel à un professionnel du secteur, un agent immobilier de confiance pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé et sécurisé.

Lire:   Faire appel à qui pour la vente de sa maison ?

.

Laisser un commentaire