Prix d’une pompe à chaleur pour maison de 200 m² : Combien ça coûte?

Vous envisagez de moderniser votre installation de chauffage avec l’option d’obtenir votre eau chaude domestique et l’air conditionné ?

Ou alors, vous êtes en train de chercher le système qui correspondra le mieux à votre futur logement ? Une pompe à chaleur pourrait s’avérer être le choix idéal. Cette option est une solution écologique pour chauffer votre domicile, produire de l’eau chaude et refroidir vos espaces.

Les pompes à chaleur sont employées depuis plus de 25 ans aux États-Unis et en Europe dans un cadre domestique et industriel.

Leur caractéristique principale est qu’elles convertissent l’énergie chaleur dénommé à bas potentiel disponibles dans l’entourage : sol, eau, air. Si vous vivez dans une habitation d’une surface d’environ 200 m², voilà l’essentiel à savoir concernant ces équipements.

Qu’est-ce qui justifie le choix d’une pompe à chaleur pour une habitation de 200m² ?

Une pompe à chaleur est un dispositif qui transfère la chaleur d’un milieu moins chaud vers un autre, ainsi augmentant la température de cette dernière. L’énergie chaleur qu’elle produit est bon marché et cela sans nuire à l’environnement. Une pompe à chaleur domestique tire parti du fait à ce que toute substance dont la température est supérieure au zéro absolu, possède un potentiel d’énergie thermique.

Considérons les atouts d’une pompe à chaleur pour y voir pourquoi vous avez besoin de vous en équiper.

Les économies d’énergie

Les pompes à chaleur sont économiques. Elles consomment l’énergie entrante d’une très efficace par rapport à tout système d’une chaudière à combustible.

Un tel équipement est capable d’atteindre un rendement énergétique supérieur à 1. À cette fin, un coefficient de performance spécial a été élaboré et est utilisé par les industries, que l’on nomme facteur de conversion thermique, pour évaluer son efficacité.

Une deuxième terminologie possible est le paramètre de conversion de température. Ceci va permettre de déduire le rapport existant entre la performance thermique et l’énergie fournie. Par exemple, lorsqu’on sélectionne une PAC pour un logement de 200 m² avec un OD (Output Delivery) fixé à 4, cela veut dire que pour une énergie de 1kW que vous dépensez, vous produirez 4 kW de chaleur. Cela vous revient alors à un bénéficie de 3 kW de plus grâce au compresseur.

Une réserve permanente

Pour que ces dispositifs fonctionnent, il leur faut une source de chaleur. Cette expérience peut être facilement faite, même si vous êtes éloigné des infrastructures urbaines. Comme les sources d’énergies de ces appareils sont la terre et l’air, et ceux-ci sont disponibles partout, donc l’outil peut fonctionner quelles que soient les conditions météorologiques, les arrangements pour s’approvisionner en carburant ou la solidité de la pression du gaz en tant que tuyau.

Lire:   Prix d'un forage géothermique vertical : Aperçu et estimation des coûts

Pour l’appareil, il lui faut aussi juste 2 à 3 kW en électricité pour bien fonctionner. Cela non plus n’est un autre souci : il existe des modèles qui sont compatibles avec des moteurs essence ou diesel. Vous pouvez également opter pour une pompe à chaleur réversible.

Un environnement plus salubre

De plus rentables dans les utilités budgétaires, une pompe à chaleur préserve également la santé de leur propriétaire. C’est parce que lorsqu’on le fait marcher, il ne brûle aucun carburant. Cela a pour résultat la protection contre les pollutions liées aux émanations et la présence d’oxyde toxique d’azote, de soufre ou de plomb. Il reste vrai aussi que, le monoxyde de carbone et le dioxyde de carbone ne sont également pas dégagés.

Cet appareil n’émet aucune particule d’acides sulfurique, nitrique, et phosphorique.

Autrement, même les composés phénoliques, agressifs pour l’environnement, n’affectent pas le sol. Aussi les pompes à chaleur ont un effet bienfaisant sur l’environnement de façon globale. Leur usage permet de diminuer la consommation associée à la cogénération d’électricité. Elles font usage des CFC (Chlorofluorocarbone) qui sont totalement sans hydrocarbure chloré et ainsi n’affectent en rien l’ozone de la terre.

Une réalisation diversifiée

Les pompes à chaleur en elles-mêmes sont réversibles. Par conséquent, vous pouvez les utiliser non seulement pour chauffer, mais aussi pour refroidir une maison en empruntant le chaleur de l’air. Aux périodes les plus chaudes, l’énergie ainsi obtenue sert très souvent pour réchauffer une piscine.

Un appareil infaillible et sécuritaire

L’appareil possède un haut degré de sûreté face aux incendies et les accidents d’explosion. Dans cette structure il n’y a rien qui serait à risque d’exploser. Ces derniers ne dévoilent aucune flamme élémentaire, réservoir de gaz inflammable ou un mélange d’aires pouvant exploser. Ainsi, il n’y a aucun amortisseurs toxiques qui dangeretise votre vie au contact avec eux.

Pendant son fonctionnement, aucun des éléments n’atteint une température assez grand pour provoquer un embrasement. Il’évite éventuellement tout effet réversible comme le freezing du liquide de fonctionnement ou une panne désastreuse à cause de l’isolation de l’appareil.

Les dangers qui frappent une pompe à chaleur ne sont pas autant qu’un ustensile dans une cuisine. La probabilité de les encourir est plutôt pessimiste veillant à ce qu’on se sert correctement de l’équipement.

Quels sont le nombre des divers genres de pompes à chaleur et leurs montants ?

La première phase de l’approvisionnement en chauffage s’évoque d’examiner une pompe à chaleur qui répond bien à vos attentes.

Lire:   Poser un parquet isolant soi-même : guide étape par étape

Par exemple, il faut choisir avec précaution les sources de l’énergie renouvelable qui seront rations et avantageuses.

Ce critère permet de distinguer les types de base suivants : le sol (sol– eau), l’eau (eau(eaux–eau(eaux) et l’air (air-eau(eaux ou air- air.

Nous allons passer en revue des particularités de chaque type.

Pompe à chaleur sur eau souterraine

Dans un tel système, la chaleur est récupérée dans le sol et envoyée dans le circuit de chauffage et d’eau chaude, également appelé ECS. La température du sol, que ce soit en surface ou en profondeur, sera toujours positive. De ce fait, la machine en question est géniale, car elle fonctionne normalement tout au long de l’année. Pour mettre en place un tel système, il faut disposer d’un terrain important à proximité immédiate de la maison.

Elle sera mise à profit pour installer des collecteurs de tuyaux horizontaux à une profondeur déterminée. Les excavateurs peuvent creuser des passages pour les placer, tels que des tunnels ou des fosses. Un étang ou un réservoir de taille adéquate peut également servir de source de chaleur dans certaines situations. Le plus important est de s’assurer que le réservoir ne gèle pas au cours de l’hiver. L’achat et l’installation d’un tel gadget peuvent coûter entre 15 000 et 25 000 euros, ce qui est tout à fait envisageable.

Pompe à chaleur profitant de la chaleur/eau

Ce PAC particulier utilise la chaleur dérivée d’une nappe phréatique ou d’une étendue d’eau. Si vous avez accès à une réserve d’eau inépuisable, vous pouvez utiliser cette technologie. Prenons l’exemple d’une grande étendue d’eau, telle qu’une rivière ou un océan. En outre, ce système peut être utilisé avec de l’eau provenant de puits. L’eau est pompée dans le système, la chaleur de l’eau est acheminée vers la maison et l’eau refroidie est évacuée par un autre tuyau. La deuxième possibilité consiste à prélever de l’eau dans un réservoir et à l’acheminer vers un autre réservoir. Il faut donc un nombre suffisant d’unités de pompage, un traitement de l’eau et, surtout, un débit d’eau suffisant. Le coût d’un tel système se situe souvent entre 15 000 et 20 000 euros.

Pompe à chaleur profitant de la chaleur air/air

Les nouvelles constructions peuvent utiliser des pompes à chaleur air-air pour le chauffage. Elles peuvent également rénover ou moderniser partiellement un système de chauffage. Les pompes à chaleur sont comme des climatiseurs, mais adaptées aux températures froides. Dans les climats froids, l’appareil fonctionne bien jusqu’à -30°C.

En revanche, les conditions nordiques extrêmes ne conviennent pas. L’air fournit de l’énergie. Ainsi, l’unité extérieure d’une pompe à chaleur utilise l’évaporation du fréon pour chauffer l’air extérieur. Le compresseur chauffe le gaz réfrigérant. Le condenseur de l’unité intérieure libère la chaleur dans la pièce. Les pompes à chaleur à air chauffent et refroidissent. Les professionnels peuvent installer une pompe à chaleur de climatisation pour 7 000 à 10 000 euros.

 

Laisser un commentaire