Rénovation pour économies d’énergie : quels travaux envisager ?

L’amélioration thermique de votre maison est essentielle si vous voulez diminuer votre consommation d’énergie. Il existe une multitude d’interventions qui vont de l’amélioration de l’isolation de votre domicile au remplacement du système de chauffage, à l’incorporation de technologies utilisant des énergies renouvelables. Ci-dessous, découvrez 5 mesures de rénovation pour faire des économies d’énergie.

Amélioration de l’isolation de la maison

L’importance des chantiers d’isolation ne peut pas être négligée lors de la mise en place d’un projet d’amélioration énergétique. Le but des mesures permettant d’économiser l’énergie est de limiter au maximum la perte de chaleur pendant l’hiver et de réduire l’entrée de chaleur pendant l’été. Ainsi, une isolation de qualité accrue aidera à maintenir une température constante et agréable au sein de votre domicile, sans avoir besoin de surutiliser le chauffage.

Pour atteindre cet objectif, il est essentiel de renforcer l’isolation dans les zones les plus sensibles à la perte de chaleur. Notez que l’économie d’énergie possible varie en fonction du type d’isolation choisi. Les greniers sont, par exemple, l’un des premiers facteurs de perte de chaleur. Par conséquent, l’isolation de ces espaces est capitale si vous voulez empêcher la chaleur de s’échapper hors de la maison. Ce type d’isolation peut vous faire économiser de 10% à 20% sur votre facture d’énergie.

Après les greniers, pensez à isoler les murs et les fenêtres, qui peuvent également être une source importante de consommation d’énergie excessive. La toiture de votre domicile est une autre zone majeure de perte d’énergie, représentant 25 à 30% de perte totale d’énergie. Enfin, le sol est aussi à isoler pour optimiser la performance énergétique de votre habitation.

Lire:   Installation de luminaires dans un bureau d'entreprise: 4 conseils pour un meilleur résultat

Remplacer son système de chauffage

Changer le système de chauffage de votre domicile est une solution avantageuse pour diminuer votre consommation d’énergie. Vers lequel devrions-nous nous tourner ? Une chaudière à gaz à condensation s’avère un choix judicieux. Elle est efficace, émet moins de gaz à effet de serre et vous garantit une température agréable dans votre maison.

Les ménages qui chauffent leur foyer à l’aide du bois devraient préférer un poêle à granules à une simple cheminée traditionnelle. Pour compléter cette solution, une pompe à chaleur aérothermique peut être envisagée. Elle facilite la production d’une partie du chauffage de votre habitation. Et ce, en vous aidant à faire des économies à hauteur d’environ 700 euros par an.

En plus, vous pouvez également envisager de mettre en place une chaudière à condensation. Ce système de chauffage se révèle être une option sérieuse.

Implémenter des accessoires alimentés en énergie renouvelable

Introduire des dispositifs alimentés par des énergies renouvelables dans votre maison est aussi très efficace. Ces technologies sont, en plus d’être écologiques, illimitées et moins gourmandes en énergie. Elles incluent le chauffe-eau thermodynamique, les pompes à chaleur et les panneaux photovoltaïques, etc.

Par exemple, les panneaux photovoltaïques facilitent la production d’énergie grâce au soleil. L’énergie produite peut même être mise en vente pour rentabiliser l’investissement initial. L’implantation d’un panneau solaire, d’une capacité de 3 KWC, générant une énergie destinée à l’EDF, coûte environ 9 000 à 13 000 € TTC(incluant l’achat, l’installation, et le branchement).

Pour ce qui est de la consommation personnelle et la revente du surplus d’électricité à l’EDF, prévoyez un investissement compris entre 10 000 et 12 000 € TTC (incluant là aussi les charges de fourniture, d’installation et de raccordement).

Lire:   Réussir ses menuiseries extérieures : guide et conseils pratiques

Mettre en place une ventilation mécanique régulée

Une aération de qualité est essentielle pour garder une température constante à l’intérieur de votre domicile. Par conséquent, il est judicieux d’investir dans un système de ventilation performant si l’on souhaite véritablement faire des économies d’énergie. La ventilation mécanique régulée est une option à considérer.

Ce type de dispositif convient à tous les types d’appartements. Les habitants doivent simplement choisir entre la VMC à flux unique et la VMC à double flux, ces deux systèmes présentant certaines variations.

La VMC simple flux vise à renouveler l’air pollué en utilisant un ventilateur qui aspire l’air intérieur avant de le rejeter à l’extérieur. Ce dispositif peut être soit auto-réglable, avec un débit d’air constant ne tenant pas compte de l’humidité ambiante, soit hygroréglable, ajustant le débit d’air en fonction de l’humidité de la pièce, assurant ainsi des économies d’énergie significative.

La VMC double flux, quant à elle, a pour dessein de renouveler à la fois l’air et de récupérer la chaleur produite. Prenez en compte que l’installation de ce type de dispositif peut vous faire bénéficier de l’aide du programme MaprimRénov’, réservé aux foyers à revenus modestes.

Laisser un commentaire