Spécificités, Avantages et Inconvénients d’un Escalier Droit

L’escalier droit constitue l’une des variantes les plus prisées de cet agencement architectural. Son design modernisé en fait un choix de choix pour tous les types de résidences, qu’elles soient traditionnelles ou de style contemporain, qui recherchent une dose supplémentaire de confort et une décoration élégante. Si vous vous préparez à en monter un chez vous, voici quelques aspects essentiels à connaître à propos de ce genre d’escalier.

Qu’est-ce qui différencie l’escalier à volée droite ?

Comme tous les autres escaliers, l’escalier droit possède ses caractéristiques singuliers. Il se démarque principalement par son axe invariable tout du long, sans une seule courbe ou virage. De plus, la superficie, la largueur et l’espacement de ses marches et contremarches sont completamente identiques.

Mais il existe une multitude d’escaliers droits qui se différencient souvent selon leur type d’installation. Les possibilités sont :

  • d’abord, l’escalier qui s’appuie sur un mur porteur;
  • ensuite, l’agencement de marches suspendues par des fils depuis le sommet;
  • ensuite, celui reposant sur un ou des limons;
  • et enfin, l’escalier avec des marches droites et un limon central situé en son milieu.

Quelle que soit la manière dont il est construit, cet artefact architectural est disponible dans une grande diversité de styles. Selon ses goûts personnels, le propriétaire peut sélectionner parmi plusieurs matériaux disponibles : bois, acier, béton, verre, inox et bien d’autres encore. On peut même combiner différents matériaux pour constuire un escalier. Par exemple, certains pourraient préférer des escaliers faits de bois et acier, ou bien de bois et de verre.

Lire:   Construire sa maison sans dépasser son budget: démarches essentielles à suivre

Quels sont les points forts et les points faibles de cet agencement architectural de référence ?

À l’instar de tout autre infrastructure, l’escalier droit s’accompagne de ses propres avantages et désavantages.

Les mérites de l’escalier droit

L’escalier à volée droite possède de nombreuses qualités. Ce chef d’œuvre architectural permet d’accéder facilement à un niveau plus élevé ou plus bas d’un building sans un seul détour. Grâce à sa trajectoire linéaire, il offre à l’utilisateur une perspective claire sur la plateforme de la prochaine étape. Un monte-escalier peut être facilement ajouté, facilitant ainsi l’accès aux personnes handicapées ou à mobilité réduite.

Il faut aussi mentionner que ces marches sont faciles à entretenir et ne nécessitent pas d’efforts supplémentaires pour nettoyer. Elles sont également économiques sur plusieurs aspects : coût d’acquisition, pose et maintien. De plus, ce sont les escaliers les plus aisément dotables de rampes stylisées et sécurisées. Voilà pourquoi ils sont réputés dans les foyers avec de nombreux membres.

Les désavantages de cette enfilade de marches

Toute en étant un choix attrayant et facile à utiliser, l’escalier droit présente quelques complications. Malgré leur rareté, il est utile de les connaître à l’avance avant de commencer leur mise en place.

La tout première faiblesse de cet artefact architectural réside dans l’espace conséquent nécessaire pour sa pose. Effectivement, pour le poser, il faudra dégager beaucoup d’espace en hauteur, vers le plafond et longitudinalement sur le sol. En outre, une chute peut mener à des blessures sérieuses. Il est donc fortement conseillé de l’équiper avec une rampe sûre pour éviter cela. C’est sans doute la meilleure solution.

Laisser un commentaire