Isolation phonique des plafonds tendus: Guide et conseils

Tout juste tendances, les faux plafonds sur-mesure se positionnent en tête des meilleurs choix en termes de rénovation de plafonds, grâce à de nombreux bénéfices dont ils disposent : durée de vie élevée, faible empreinte écologique, robustesse, allure des plus esthétiques et excellente isolation thermique et phonique. Autrement appelés plafonds tendus, ils ont littéralement modifié les tendances en décoration et laissent place à une création sans fin. Extrêmement polyvalents, ils sont une alternative sérieuse aux plafonds en placo classiques, dans leur réalisation, une simple toile assure une isolation de qualité, concernant les échanges thermiques ainsi que les nuisances sonores.

Qu’est-ce que l’isolation phonique ?

Le bruit environnant peut engendrer stress et épuisement et peut être à l’origine de conflits dans un habitat. C’est pour cela qu’ont été mises au point des manières de se protéger des bruits extérieurs tout en respectant ses voisins, en diminuant les nuisances sonores émanant de notre propre habitation. L’objectif étant de conserver sérénité chez soi et de contribuer à une bonne entente avec ses voisins. Dans le domaine de la construction, l’isolation phonique permet de limiter et atténuer la diffusion des sons dans une salle. En clair, cela revient à affaiblir les sonorités en provenance de l’extérieur afin de ne plus, ou quasiment plus, les entendre à l’intérieur de la pièce spécifique. Généralement, les sons passent aisément à travers l’air et les matériaux durs. Ils sont diffusés de manières variables sous forme de pression par la source sonore, dont l’effet est réduit avec l’isolation.

Le Challenger du plafond originel, à savoir le plafond tendu, est installé à quelques centimètres au-dessous de celui-ci. En résulte un espace inoccupé entre les deux, désigné par plénum. Cet interstice permet de camoufler l’ensemble des installations matérielles comme les câbles électriques ou encore les revêtements isolants. De surcroît, il optimise significativement l’isolation sonore et thermique de la pièce, bien que cela ne soit pas son but principal. Il est évident que l’implantation d’un plafond tendu n’atteindra pas la performance d’une isolation thermique ou phonique totalement adaptée, cependant, elle permet d’atteindre un niveau d’isolation minimal.

Lire:   Chercher le bon prestataire pour obtenir une pergola adaptée à vos besoins

Par conséquent, il serait opportun de positionner un isolant pour la chaleur et contre le bruit avant de commencer la pose du plafond tendu, afin d’obtenir un rendu optimal. Pour renforcer l’isolation, des confections innovantes de plafonds tendus ont été mises en avant. Elles permettent d’offrir des plafonds optimisés répondant à diverses attentes, en y incluant dès la conception des matériaux isolants pour la chaleur et les sons. Rappelons que l’utilisation du plafond tendu présente des atouts certain pour les pièces de vie. Il combine avantage pratique et élégance pour un effet ultra-efficace : non seulement la sonorité se voit optimisée mais en plus, le volume total de la salle est diminué.

Les faux plafonds spécialisés dans l’acoustique

Il y a une distinction à faire entre isolation acoustique et isolation phonique; le but de la première étant de limiter la réverbération et l’effet d’écho sonore et non les bruits extérieurs. Dans un grand espace, comme un salon ou encore des salles de réunion, l’acoustique est un élément clé de la communication et de la diminution des réflexions d’ondes sonores.

Désormais, certains plafonds tendus présentent une performance accrue au niveau de l’acoustique. Leur nom est évocateur des performances attendues : ils sont appelés plafonds tendus acoustiques. Mais qu’est-ce qui distingue un plafond tendu acoustique d’un plafond tendu commun ? La superficie d’un plafond commun est qualifiée de fermée, totalement lisse, elle permet ainsi aux sons de s’atténuer et de répercuter l’écho sur la toile d’un plafond tendu classique.

La surface d’un plafond tendu acoustique a une configuration particulière. Sa superficie est renforcée par de minuscules perforations (environ 250 000 par mètre carré), qui vont aider le plafond à absorber les vibrations du son et donc à diminuer considérablement l’effet d’écho sonore.

Lire:   Éviter les arnaques en choisissant son paysagiste : comment procéder?

La méthode la plus efficace pour obtenir une isolation parfaite consiste à associer le plafond tendu acoustique avec une couche d’isolation montée au-dessus de la toile du plafond. Les vibrations passeront aisément à travers la toile grâce aux minuscules perforations, puis à la couche d’isolation qui va les absorber. Cette absorption sera plus compliquée avec une toile de base totalement lisse.

Le coût pour un plafond tendu acoustique est généralement plus important qu’un plafond tendu banal. Il faut anticiper entre 100 et 150€ par mètre carré contre 70 à 80€ par mètre carré pour un plafond tendu ordinaire. Cependant, attention de ne pas oublier le tarif d’une isolation acoustique et thermique intégrale qui s’élève entre 50 et 90€ le mètre carré en incluant le coût de la main d’œuvre. Poser un plafond tendu acoustique n’empêche bien évidemment pas de le personnaliser selon ses envies. Il est tout à fait possible de choisir une teinte particulière, des motifs, ainsi que des effets de transparence, à l’instar d’un plafond tendu classique.

Laisser un commentaire