Différents types de radiateurs électriques : Guide et caractéristiques

Pour répondre au besoin croissant en dispositifs de réchauffement dans les foyers, les fabricants ont mis sur le marché une vaste gamme de radiateurs électriques. Ces derniers se distinguent par leur design et leurs fonctionnalités respectives, ce qui rend leur sélection souvent complexe. C’est pourquoi nous avons décidé de vous donner quelques pistes pour faciliter votre choix. Et nous vous présentons ici les différents types de radiateurs électriques disponibles sur le marché à l’heure actuelle.

La catégorie des convecteurs

Les convecteurs représentent la première génération de radiateurs électriques. Malgré l’usage continu de ces appareils dans plusieurs foyers, leur système de chauffage est encore loin de la perfection. Le principal bémol de ces appareils est leur manque de confort thermique et leur absence totale d’inertie. Pour remédier à ces défauts, de nouvelles solutions comme l’inertie à chaleur douce ont été mises en place.

En comparaison avec cette méthode de chauffage désuète, ces nouvelles solutions permettent une meilleure dispersion de la chaleur dans la maison. Cependant, cela ne fait pas de l’ombre au fait que le convecteur possède un avantage certain en termes de rapport qualité-prix.

D’un côté, cet appareil est très abordable financièrement. Son coût ne dépasse généralement pas la centaine d’euros; un atout pour les consommateurs dotés d’un budget plutôt restreint. De l’autre côté, le convecteur est réputé pour sa grande puissance, qui lui permet d’élever rapidement la température à l’intérieur.

En outre, son usage est assez simple. Il est facile à gérer et à maintenir. De plus, ce dispositif est également disponible dans une version mobile pour ceux qui prévoient de le déplacer régulièrement. Il constitue un boune solution de chauffage d’appoint pour des espaces peu fréquentés tels que les couloirs et les entrées, néanmoins, si on compte l’utiliser au salon, il est préferable de le coupler à un humidificateur.

Lire:   Guide de sélection et d'utilisation correcte des goupilles

Radiateurs électriques à panneaux rayonnants

Les radiateurs à émission de chaleur sont légèrement plus performants que les convecteurs. Ces derniers, bien qu’offrant une augmentation rapide de la température, assurent un meilleur confort thermique malgré le fait que l’air chaud se propage en ligne droite. Toutefois, leur inertie est relativement faible, et ils refroidissent donc assez rapidement après leur extinction.

Ces types de radiateurs électriques sont facilement identifiables. Ils sont tous équipés d’une grille amovible de forme hexagonale. Néanmoins, cette grille n’est pas leur seule spécificité. En effet, en matière de prix, ils représentent pour bon nombre de foyers la solution intermédiaire en termes de chauffage entre les convecteurs et les radiateurs électriques à inertie. Ils restent à la portée de toutes les bourses, même les plus modestes.

Ces radiateurs à panneau rayonnant sont particulièrement adaptés aux chambres à coucher. Cependant, ils peuvent également être installés dans des espaces de passage tels qu’un couloir ou une entrée de maison… Dans ce cas, la montée en température se fera plutôt rapidement étant donné la petite surface à chauffer.

Radiateurs électriques à inertie liquide

Les radiateurs électriques à inertie liquide (eau glycolée, huile, etc.) font partie des modèles offrant un confort d’usage supérieur. Les larges capacités d’inertie de ces radiateurs facilite la conservation et la dispersion de la chaleur pendant sa phase de fonctionnement, mais aussi après son extinction. Ce processus peut durer entre 30 à 60 minutes. Cette caractéristique rend ces appareils particulièrement adaptés aux habitations anciennes ou mal isolées, c’est-à-dire celles qui n’ont pas encore fait l’objet de travaux de rénovation.

Ce modèle de radiateur électrique doit être privilégié pour les pièces de vie. En veffet, son système permettant une élévation progressive de la temperature et la chaleur douce produite, ils apparaissent comme les candidats idéaux pour le salon, la cuisine… et même la chambre. De plus, quelle que soit la pièce, ils assurent une diffusion de la chaleur de manière homogène et générale.

Lire:   4 Conseils pour réaliser soi-même ses travaux d'électricité

Cependant, ces radiateurs encourent un gros désavantage : leur coût à l’achat peut être très conséquent. En effet, vous pourriez avoir à débourser plusieurs centaines d’euros. Cependant, il n’y a pas lieu de s’inquiéter car les économiesdr’énergies réalisées grâce à cet achat sauront traiter des inquiétudes à ce sujet rapidement permettant ainsi une bonne rentabilité.

Radiateurs à inertie sèche

Différemment des radiateurs à inertie liquide, les radiateurs à inertie sèche n’entreposent pas de liquides à l’intérieur de leur structure. Ils sont plutôt dotés de matériaux réfractaires solides comme la céramique, l’aluminium… ou encore la fonte. Cela peut alourdir significativement l’output de l’appareil, mais constitue un véritable avantage pour le fonctionnement standard de l’inertie liquide.

Chaque unité de chauffage possède un résistor qui produit de la chaleur grâce au flux du courant électrique. Dans ce cas, l’augmentation et la diminution de la temperature sont très lentes en raison de la configuration du noyau de l’appareil. Ce dernier met généralement plusieurs dizaines de minutes pour refroidir complètement, engageant ainsi un surcroit de confort thermique pour son utilisateur.

Ce type de dispositif comporte des atoun bien sever qui permettent d’envisager de réelles économies d’énergie à long terme. couplé à un bon système de thermostat et une programation bien pensée, vos factures d’énergie pourraient chuter grandement.

Tout comme les modèles à inertie liquide, ces radiateurs sans fluides sont parfaitesc pour les logements peu ou mal isolés. Ils aussi peuvent se placer dans n’importe quelle pièce de vie principale pour profiter dune chaleur douce et agréable parfaitement dispersée.ponential>

 

Laisser un commentaire