Installation correcte d’une cheminée sans conduit : Guide et conseils

Depuis 2006, la législation impose la mise en place d’un système d’évacuation des fumées pour toute nouvelle construction.

Cette règle n’affecte que les immeubles érigés après sa mise en vigueur.

Il reste toutefois possible d’installer une cheminée dans une habitation déjà construite sans tenir compte de cette loi.

Si vous vous demandez comment procéder à une installation correcte d’une cheminée sans conduit , cet article vous fournira tous les renseignements nécessaires.

Les variétés de cheminées fonctionnant sans conduit

Deux sortes de cheminées peuvent s’utiliser sans système d’évacuation : les cheminées électriques et les foyers alimentés à l’éthanol et à l’eau.

La cheminée à système électrique

Une cheminée électrique, comme le suggère son nom, est un système de chauffage n’exigeant aucun combustible. Elle n’a ainsi pas besoin de bois ou de gaz et ne produit pas de flamme. Par conséquent, l’absence de conduit est justifiée, car aucun gaz n’est dégagé.

Elle diffuse une chaleur équilibrée dans la pièce où elle est installée et est facile à utiliser. Il est juste nécessaire de la brancher le courant !

Il existe deux versions disponibles : la cheminée électrique encastrée dans une aire de foyer désaffectée et la cheminée électrique portative. Cependant, elle requiert beaucoup d’énergie ; il est donc préférable de l’utiliser de façon ponctuelle et en complément d’autres appareils de chauffage comme le chauffage hydrothermique.

Le foyer à alimentation éthanol et eau

La cheminée à éthanol et à eau présente des ressemblances avec une cheminée traditionnelle. Néanmoins, à la différence de cette dernière, elle ne nécessite pas de conduit de fumée car elle ne produit pas de monoxyde de carbone. Elle utilise de l’éthanol au lieu des combustibles ordinaires tels que le bois.

Lors de sa combustion, l’éthanol produit essentiellement de l’eau et une faible quantité de CO2, soit à peu près la même quantité produite par combustion de deux ou trois bougies. Il est peu polluant est produit par la distillation de produits non alimentaires tels que le maïs, le blé, les betteraves, la canne à sucre et les fruits.

Lire:   Comment nettoyer et protéger une cheminée en pierre calcaire

Les bénéfices d’une cheminée à éthanol et eau

On opte généralement pour cette cheminée sans conduit en raison de sa diversité de modèles dont les tarifs varient entre 250 et 3000 euros, ce qui permet de satisfaire tous les budgets.

De plus, le dispositif à éthanol et à eau est également facile à installer. À part cela, le foyer produit de belles flammes, contrairement au modèle électrique, et s’intégrera aisément dans votre décoration intérieure.

L’installation d’une cheminée traditionnelle sans conduit

Les cheminées traditionnelles peuvent être installées sans conduits de fumée, même si elles produisent de la fumée, par exemple si le conduit existant est défectueux.

On privilégie généralement un foyer ou un poêle à bois, des options plus respectueuses de l’environnement que les versions alimentées au fioul et au gaz.

Quels sont les impacts ?

L’absence de tuyau de fumée oblige à relier la cheminée d’un foyer ou d’un poêle à bois à un tuyau spécialisé qui est normalement en métal. Ce tuyau doit être installé parce qu’il n’y a pas de tuyau de fumée. Il est absolument nécessaire d’utiliser des tubes de haute qualité dans l’assemblage afin de garantir que l’installation ne présente aucun risque. Consultez la documentation technique afin de vérifier que l’installation a été réalisée correctement.

Le diamètre et la pente d’un conduit particulier imposent des contraintes à l’installation de ce conduit, et ces contraintes doivent être respectées. Une évaluation du risque d’incendie doit être effectuée au préalable.

De plus, l’absence d’une bouche d’aération pourrait influencer les caractéristiques du conduit spécifique.

Qu’indique la loi sur les systèmes d’évacuation des substances combustibles ?

Comme mentionné précédemment, chaque logement construit après 2006 doit être équipé d’un conduit d’évacuation. Cette obligation ne s’applique pas aux bâtiments construits avant cette date. Toutefois, tout conduit installé doit respecter les directives de la norme NF DTU 24.1.

Lire:   Combien coute un ramonage de cheminée en Belgique ?

Les procédés d’installation d’un conduit spécifique

Il existe trois principales techniques pour mettre en place ce type de conduit.

  • Sortie en toit ou montage en zone 1 : la norme NF DTU 24.1 recommande la sortie du conduit d’évacuation par le toit, en garantissant qu’il dépasse le sommet de la maison d’au moins 40 cm.
  • Sortie en façade ou montage en zone 3 : en cas d’échec de la première méthode, la conduite peut être retirée du bâtiment par la façade. Cette méthode a l’avantage d’être moins coûteuse et de nécessiter un plus petit nombre de bâtiments, mais elle est aussi moins agréable à l’œil et ne peut pas être utilisée pour des structures nouvellement construites.
  • Sortie en ventouse : Cette disposition, connue sous le nom de « sourtie en ventouse », a deux objectifs : d’une part, elle permet d’évacuer la fumée produite par le feu et, d’autre part, elle fournit du combustible pour le poêle à air. Vous avez la possibilité de sortir par l’entrée principale ou par le toit. Dans les deux cas, il s’agit d’une sortie de ce bâtiment. Cependant, malgré sa simplicité apparente, cette approche est la plus difficile à mettre en œuvre car elle nécessite l’installation d’un système de ventilation en plus du conduit.

Recourir à l’aide d’un spécialiste pour l’installation d’une cheminée sans conduit

Peu importe le type ou la configuration que vous avez choisis, il est crucial de faire appel à un professionnel pour l’installation de votre cheminée.

En plus de vous aider à respecter les normes édictées, il sera en mesure de suivre les instructions du fabricant à la lettre. La pose de ce type de cheminée doit généralement recevoir les avis techniques du CSTB avant son approbation.

De plus, vu la complexité de l’installation d’une cheminée sans conduit, il est fortement déconseillé d’essayer de le faire soi-même. Cela pourrait engendrer des risques pour votre habitation et ses occupants.

Combien coûte l’installation d’une cheminée sans conduit ?

Le coût de l’installation d’une cheminée sans conduit ne peut être évalué à la légère. D’autant plus que plusieurs facteurs doivent être pris en compte, comme le choix du système à installer, qui dépend en grande partie du type de chauffage à raccorder.

Le coût de création d’un conduit spécifique variera aussi en fonction des matériaux appropriés, des dimensions, etc. L’installation d’un tube, par contre, peut coûter entre 2.000 et 3.000 euros pour une cheminée au bois avec une sortie de 150 millimètres. Le prix d’un tube en inox ou en acier galvanisé se situe aux alentours de 150 euros par mètre. La sortie des accessoires et des jouets coûte généralement autour de 500 euros.

Laisser un commentaire