Comment boucher une cheminée ? Nos Conseils & Astuces

Je suis tombé sur une vieille cheminée dans ma maison l’autre jour.

Vous savez, celle que vous n’avez pas utilisée depuis des lustres et qui n’apporte rien de plus qu’un courant d’air froid?

Eh bien, j’ai décidé de la boucher.

Pourquoi?

Parce que ça peut aider à réduire les courants d’air, augmenter l’efficacité énergétique et même éliminer les problèmes d’odeurs. J’ai pensé que je partagerais avec vous le processus que j’ai suivi.

Principes de Base pour Boucher une Cheminée

Types de Cheminées

Entrons d’abord dans le vif du sujet : la variété des cheminées. Qu’on parle de briques, de pierres ou de métal, chaque type a sa propre méthode de bouchage. Alors, disons que vous avez une cheminée en brique, vous pourriez mettre des briques réfractaires, ou pourquoi pas de la laine de roche.

Si au contraire votre cheminée est en pierre, penchez-vous du côté des plaques de plâtre hydrofuge. Et si vous avez une cheminée métallique ? Eh bien, dans ce cas, folâtrez avec des plaques d’acier ou d’aluminium.

Dimension de la Cheminée

Matériaux et Techniques pour Boucher une Cheminée

Des options variées s’offrent à vous pour sceller une cheminée délaissée. L’essentiel, pour ne pas rencontrer de problèmes plus tard, est de sélectionner les matériaux et les méthodes appropriés selon le type et la taille de votre cheminée.

Lire:   Quelle Cheminée Électronique Choisir ?

Utilisation de Plaques de Plâtre Renforcées

Il se trouve que les plaques de plâtre renforcées se démarquent par leur efficacité à boucher les cheminées. Ces plaques résistent au feu et ont la particularité de bien isoler, tant au niveau thermique qu’acoustique. Elles ont également l’avantage d’être faciles à manipuler et à poser. Assurez-vous de sélectionner des plaques prévues pour un usage en extérieur. Pour les fixer, privilégiez les colles spécifiques ou des vis.

Utilisation de Laine de Roche

Un autre choix judicieux serait la laine de roche. Ce matériau isolant est souvent utilisé pour boucher les cheminées.

Sa résistance au feu et ses propriétés d’isolation thermique et acoustique en font un excellent choix. Avec la laine de roche, deux options s’offrent à vous: vous pouvez l’utiliser en vrac ou comme des panneaux. Par contre, pour une obturation réussie, il faut remplir tous les espaces vides et garantir l’étanchéité.

Sécurité et conformité lors du bouchage d’une cheminée

Dans le secteur du bouchage des cheminées, la sécurité est une priorité. Alors, que doit-on garder à l’esprit ?

Protection contre les incendies

Lorsqu’on ferme une cheminée, il faut tenir compte de divers facteurs. Un aspect primordial est bien sûr la prévention des incendies. Pour ce faire, l’utilisation de matériaux résistants au feu s’avère indispensable. Il est tout aussi crucial de veiller à ce que ces materiaux soient installés et ancrés de manière appropriée.

Et ce n’est pas tout – encore faut-il prendre en compte les distances de sécurité vis-à-vis des matériaux combustibles alentours. Vous remarquerez qu’il y a plus qu’il n’y paraît pour éviter les risques d’incendie lors du bouchage d’une cheminée.

Lire:   Combien coûte l'installation d'un conduit de cheminée ?

Ventilation et évacuation des fumées

Un autre point à ne pas négliger est la ventilation adéquate et l’évacuation des fumées lors du bouchage d’une cheminée.

Un mauvais agencement peut engendrer des problèmes de condensation et nuire à la qualité de l’air intérieur. Je vous conseille vivement de faire appel à un professionnel si vous n’êtes pas sûr de pouvoir respecter les normes de ventilation courantes. Après tout, mieux vaut prévenir que guérir, n’est-ce pas ?

Ces considérations jouent un rôle crucial dans le bouchage des cheminées. En négligeant ces aspects, non seulement vous pourriez potentiellement causer des dommages, mais vous pourriez également vous mettre en danger. Alors, si vous voulez dormir sur vos deux oreilles, suivez ces recommandations.

Faire appel à un professionnel

C’est quelque chose que je me retiens toujours de dire haut et fort : boucher une cheminée, c’est un métier. Ça peut sembler simple mais crois-moi, ça peut vite se compliquer. Pourquoi je dis ça ? Eh bien, il y a plusieurs raisons.

Un professionnel a l’œil pour évaluer la situation. Que ça soit pour choisir les matériaux appropriés ou utiliser les techniques de bouchage adéquates, il sait quoi faire. Par exemple, il peut identifier un problème sous-jacent qui pourrait être négligé par un amateur. Voilà pourquoi il est toujours recommandé d’avoir un pro à ses côtés.

La sécurité. Un professionnel sait comment boucher une cheminée de façon sûre, en respectant toutes les normes. Là où tu pourrais te demander si t’es en train de le faire correctement, lui, il a déjà la réponse. Et c’est rassurant, non ?

Pour finir, et c’est peut-être le plus important, si le boulot est mal fait, non seulement tu risques d’abimer ta cheminée, mais tu te mets aussi toi-même en danger. Et ça, ça n’en vaut vraiment pas la peine.

Laisser un commentaire