Peut-on faire une extension de maison? Comment le savoir.

Au cas où vous aspireriez à extraire davantage de superficie de votre habitat traditionnel, grâce à une expansion, voici quelques recommandations pour vérifier sa salle de faisabilité prenant en considération la palpabilité technique et les règlementations locales.

Consultez le Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Il est primordial en amorce de votre projet d’expansion d’aller à la mairie de votre région pour pouvoir avoir accès au Plan Local d’Urbanisme (PLU) . Ce document est une référence puisqu’il fixe le cadre de l’urbanisme en annonçant les surfaces autorisées à être construites, les contraintes de positionnement sur le terrain et les particularités de l’infrastructure autorisées. Il convient de noter que certaines régions peuvent présenter des restrictions limitant l’élargissement. Par exemple, un terrain situé dans une zone d’inondation ou bien classé sera compliqué à aménager.

Examinez les détails de PLU concernant les expansions d’espace

Il existe divers détails du PLU qui peuvent affecter votre projet d’expansion :

  • Le coefficient d’occupation des sols (COS) :ce ratio injecte la superficie maximale qui peut être construite sur un certain terrain délimité. Quand la maison encombre toute cette surface, il sera impossible de mener à bien une extension.
  • Les écarts minimales entre infrastructures : L’organisme établissant le PLU peut établir un écart minimale couuivant qui doit être respecté entre deux proprités sur un même terrain ou entre votre construction et celles de votre entourage
  • Le plafond de la hauteur autorisé : Vous devrez vérifier que dans le plan d’une extension en altirude, la bonne hauteur du plafond ait été respectée en fonction des idications admises sur le PLU.
Lire:   Les Meilleurs Conseils et Astuces pour Jouer au Madnix Casino dans de Bonnes Conditions

Recourez aux services d’un professionnel pour évaluer la viabilité technique

Une fois assuré que vous respectez toutes les recommandations en matière d’urbanisme, faites appel à un spécialiste du génie civil, un architecte ou un constructeur. Ils analyseront l’état initial de la maison et du terrain ainsi que les contraintes techniques liées à votre ambition.

Le professionnel va évaluer l’état structurelle de la maison

Au cours de la procedure, le professionel spécialisé étudiera en détails les fondations et le plan structurel de votre logement et pourrait évaluer si l’expansion de la maison sera tolérable par le bâti et la structure en cours. Il vérifiera également la performance de l’approvisionnement d’eau, d’électricité et si le système d’assainissement est équipé pour la future zone habitable.

Restrictions associées au terrain

Par la suite, il étudiera les caractéristiques spécifiques du terrain à ordonner, pourra détecter sa pente, le type du sous-sol ou l’existence de cours d’eau enterrés. Ces éléments sont importants car ils nécessitent du travail robuste pour occuper l’extension avec sécurité et probabilité sur le long terme.

Les formalités administratives pour avoir les autorisations nécessaires

Avant de commencer les travaux pour votre expansion, veillez que vous avez obtenu les autorisations nécessaires auprès de la maire. Selon la taille et la nature de votre projet, deux sortes de demande pourrait être requis :

  • Le Dossier préliminaire du travail : pour les expansions qui ne dépassent pas 20m² (ou 40m² dans certaines régions), vous devez déposer une simple déclaration vers les responsables compétentes. Ce dossier doit être soumis à la mairie, qui dispose d’un mois pour examiner le dossier et appélever son approbation.
  • Le Permis de Construire : Pour les résidences supérieures à 20m² (ou 40m² dans certaines régions) ou qui modifient l’apparence extérieure de la maison, vous devriez obtenir un permis de construire. Cette procédure est plus longue et comprend un dossier architectural détaillé. Les autorités locales adultes disposent d’un délai de deux mois pour vérifier votre dossier et approuver le permis.
Lire:   Extension Maison traditionnelle : Ce qu'il faut savoir !

Grâce aux démarches citées, vous pouvez facilement savoir si votre projet de mener à bien son agrandisement d’apace est plausible. Vous pourrez enfin réaliser vos aspirations d’espace supplémentaire !

Quelques questions courantes sur les expansions de maisons et de baîments :

  • Quelle superficie minimum pour expansion sans permis de construire?
  • Quelle différence entre extension d’une maison et un agrandissement solitaire?

Laisser un commentaire